mariage arabe

Comment organiser un mariage arabe : les traditions incontournables ?

de lecture

Les mariages arabes sont toujours féériques, ne serait-ce que la robe de la mariée et la décoration. Les invités sont également en très grand nombre et le repas est impressionnant. Pourtant, ce n’est rien comparé aux traditions qui entourent le mariage, ainsi que les us et coutumes. Quels sont les plus incontournables ?

Les traditions avant le mariage

Les fiançailles arabes sont obligatoires avant le mariage. C’est l’occasion pour les deux familles de se réunir et de faire connaissance. Généralement, elles se connaissent déjà. Il s’agit juste d’une fête en vue de la préparation du mariage. Souvent, le mari apporte la dot ou le douaire à cette cérémonie. Il prouve ainsi qu’il peut subvenir aux besoins de sa famille.

On rappelle également une tradition musulmane que les Arabes observent. Avant le mariage, aucune relation intime ne doit avoir lieu entre le futur marié et sa future femme. Tous deux doivent observer une certaine distance.

La cérémonie du Hammam ou l’enterrement de vie de jeune fille

La cérémonie du Hammam est aussi à citer. On peut l’assimiler à l’enterrement de vie de jeune fille de la future mariée. Avec d’autres jeunes femmes, elles vont se faire plaisir et se relaxer. Elles peuvent aller dans un Spa, par exemple, pour se détendre face au stress du mariage. C’est l’une des coutumes et traditions arabes les mieux conservées.

Jusque-là, les femmes et les hommes restent totalement séparés. En effet, l’organisation du mariage arabe et musulman implique cette séparation des deux sexes opposés. Cela est respecté même si elle a lieu à Paris ou Marseille, tout comme si elle se déroulait à Marrakech. Ils ne se mélangeront que lors de la cérémonie religieuse.

La cérémonie du henné pour la future mariée

La cérémonie du henné est la tradition commune à tous les types de mariages arabes. En effet, dans certains pays arabes, il n’y a pas de cérémonie du Hammam ou bien il est célébré autrement. Dans tous les cas, la femme doit passer par la séance de tatouage la veille du jour J.

Ce tatouage au henné est à apposer sur les mains et les pieds de la future mariée. Il signifie beaucoup, car il symbolise le bonheur, le mariage et plusieurs valeurs. Il peut être superficiel, et donc disparaître après quelques jours. Autrefois, il était permanent. Le futur marié peut aussi en fait, mais il n’y est pas obligé.

Le mariage selon la tradition arabe

Le mariage comprend plusieurs étapes, dont le passage à la mairie et celui à la mosquée. Parfois, il dure 7 jours entiers. Mais cela varie selon le pays ou la région, car l’Islam respecte également la diversité. Mais il faut consacrer le mariage à Allah. La cérémonie religieuse a donc lieu dans une mosquée en général. On l’appelle « Nikah » ou « Fatiha » et n’importe quel mariage oriental, même un mariage marocain, y passe.

Comme les femmes ne sont pas autorisées dans les mosquées, c’est l’imam qui y va à la place de la dame. Il va apporter le consentement de celle-ci. Il s’agit de son père, de son frère ou de son oncle ou de son tuteur légal masculin. Ce mariage religieux arabe peut également se faire à la maison ou à la mairie. L’important, c’est qu’il ait lieu.

Les robes de la mariée : sept modèles au moins

La mariée porte 7 robes différentes, 7 robes tout aussi somptueuses les unes que les autres. Elle va en changer plusieurs fois si le mariage n’a lieu qu’un seul jour. Le chiffre 7 étant symbole de plénitude. Si le mariage se passe durant 7 jours, elle peut même en avoir plus. Il arrive qu’elle n’en ait que 2 ou 3 parce que la célébration officielle ne dure qu’une journée.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Livraison Gratuite
Paiement Sécurisé
Service Client 24H/24
MasterCard Sécurisé
Visa Sécurisé
ShopPay Sécurisé